An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par MJ le Ven 22 Juil - 14:54

L'hiver vient. Craque les branchages sous les pieds. Les lacs gelés au nord du mur effectuent leur lente transformation. Les sauvageons en maraude s'assemblent dans le fracas des métaux, de l'ivoire et de la pierre. La garde de nuit garde un œil vigilant sur le nord. Poignées de voleurs, de violeurs, de courageux et de destitués, l'appartenance à l'une des catégories n'empêchant pas l'appartenance aux autres. Les intrigues de la cour son loin et c'est dans l'atmosphère viril des frères de la garde de nuit que les couilles gèlent. Patrouilleurs dans les forêts glacés, intendants entretenant les feux et les plumes, ingénieurs maintenant en place le colossal mur de glace et de pierre de plus de 200 mètres de haut et plus de 450 kilomètres de long allant de la baie des glaces à la baie des phoques.

L'hiver vient. Les guerres passent semblables les unes aux autres lorsqu'on les regarde d'aussi loin. Le cadre militaire et la sanction évitent les dérives de la garde entre chants, légendes déchues et entrainement quotidien. Mais, la noirceur se loge dans la moindre interstices et jusque dans les vêtements sombres de la garde de nuit. Là, on meurt sans gloire et sans chaleur autre que celle de ses frères. Là, on crève de froid, parfois de faim, d'entailles et d'acier. La garde de nuit est l'ombre de jadis, à peine 760 hommes tiennent le mur. Mais l'hiver vient et les recruteurs de la garde de nuit font leur office, récoltant la moisson des mauvaises graines, des sans le sou et des mal-aimés. L'hiver vient et votre garde commence.


Dernière édition par MJ le Ven 2 Sep - 23:18, édité 1 fois

MJ
Maître de jeu
Maître de jeu


http://lagardedenuit.skyforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par MJ le Dim 28 Aoû - 21:51

Yoren, l'un des recruteurs de la garde de nuit haussait régulièrement ses yeux noirs vigilants comme s'il transportait une cargaison d'or. Ses longs cheveux gras devenait vite une danse sous les yeux lorsqu'il menait les chariots brinquebalants à travers les routes. Le cortège était désormais constitué de deux chariots, l'un avec quelques vivres et l'autre portant une grosse cage en fer. Une vingtaine d'individus marchaient à pied, encadré d'un peu moins d'une dizaine de membres recruteurs de la garde de nuit armés. Ils semblaient tous plutôt revêches bien qu'à chaque pause et le soir, ils riaient et échangeaient comme des gens du commun. Ils approchaient du Mur.

La dernière tournée avait été l'une des plus longues que les recruteurs avaient fait s'étalant presque sur quatre mois et ils avaient hâte d'arriver à bon port. Une flopée de malandrins, traînes savates, sans le sou, criminels et quelques âmes perdus marchaient vers le nord. Les chariots cahotaient sur les routes boueuses et les quelques remblais de pierre qui parsemaient les routes les plus passantes. Les odeurs passaient du pin au purin en passant par la pisse des ruelles de port réal. Maintes odeurs avaient titillés les naseaux des chevaux et des hommes tandis que le froid se raffermissait en montant vers le nord. La plupart des hommes semblaient s'être résolus à leur sort. Seul ceux considérés comme les plus dangereux par leurs faits étaient enfermés dans la haute cage de fer.

Le convoi avait d'abord pris du monde à Accalmie, zone de départ du convoi où quelques orphelins avaient été embarqués. En passant dans les terres de l'orage, un énorme gaillard qui se faisait prénommer Didi, dont la désolation semblait habité les yeux, vit son visage s'éclairer alors que les membres de la garde de nuit traversait son village. Il semblait faire bien plus de 100 kilos et semblait content de se retrouver parmi les hommes de la garde de nuit. Cela faisait environ deux mois qu'ils étaient sur les routes.

En remontant, un homme de la quarantaine à la posture d'un soldat, Lothar, avait été confié à la garde alors qu'il se trouvait à Port-réal avec un noble du prénom de Myles qui attendait dans les cachots de la ville. Ce dernier s'était retrouvé enfermé dans la cage en fer où il semblait ne pas avoir bougé quasiment depuis le début de son trajet. Ils avaient également embarqués à pied deux jeunes voleurs de pommes. Juste avant de partir, un homme à l'allure franche du nom de Bran se joignit à la troupe poussé par un petit comité de manteau d'or. Ces hommes là étaient sur la route depuis un peu plus d'un mois. Jusque là, ils avaient relativement peu parlé comme si chacun attendait d'arrivée dans une nouvelle vie.

Sur la fin du trajet du retour, les recruteurs avaient l'habitude de faire quelques crochets autour de certains villages du nord où on recueillait les futures recrues, non consentantes, provenant de tous le royaume. Ils avaient ramassés quelques voleurs à la sauvette, un homme bronzé se faisant appelé Shonaï, ainsi qu'un moustachu du nom de Lommy. Tous deux rejoignirent Myles dans la cage. Un homme du nom de Rast, croisé sur la route, s'était joint au cortège après qu'on lui ait redonné quelques vivres. Tandis qu'un peu avant d'arrivée, dans les abords d'âtre-les-confins, ils avaient embarqué un nobliau à la tenue élimée, épée au flanc. Un certain Melnor qui s'était présenté et avait demander à se joindre à la troupe qui allait vers le mur qui se trouvait encore à quelques jours de marche.

La troupe semblait n'en mener pas large, la plupart peu habitué au froid du nord, exception faite des membres recruteurs de la garde dont le visage s'éclairait doucement à mesure que le voyage touchait à sa fin. Le cortège ne sentait pas la rose bien que dès qu'un étang ou toute autre étendue d'eau était croisé, chacun se lavait abondamment. Le froid frappait et la fatigue du voyage se faisait ressentir. Tous les membres semblaient crasseux, certains avaient le visages en berne, d'autres semblaient plus optimistes. Tous le monde releva les yeux lorsqu'ils atteignirent Châteaunoir et levèrent les yeux vers l'immense mur de glace et de pierres qui couvrait l'horizon.


Dernière édition par MJ le Ven 2 Sep - 23:18, édité 1 fois

MJ
Maître de jeu
Maître de jeu


http://lagardedenuit.skyforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Myles le Dim 28 Aoû - 23:59

Myles leva les yeux. Cela faisait deux mois qu'il n'avait adressé la parole à quasiment personne sauf pour remercier les membres de la garde de nuit quand il lui donnait à manger et quand il devait s'arrêter pour chier dans les bois. Myles semblait avoir un peu moins de la trentaine. Il était d'une taille un peu supérieur à la moyenne des 7 royaumes avec ses 1 mètre 78 pour 75 kilos. Brun, les cheveux courts, il s'évertuait à se couper la barbe, maintenir ses cheveux courts, se laver et laver ses vêtements en cuir de facture supérieure mais élimés par les mois à chaque arrêt. Il avait demandé à ce qu'on lui donne un couteau à chaque arrêt pour son hygiène, les membres de la garde de nuit avait refusé tout d'abord mais il l'avait ensuite laissé faire tant il semblait important pour lui de s'entretenir. Il le faisait avec une sorte d'état second mais deux membres de la garde de nuit le surveillait armes au clair à chacune de ses ablutions. Il avait la mâchoire carrée et un visage expressif qui pendant tout le voyage était resté austère, ces yeux marrons pailletés de vert perdus dans le vide.

Sous la soudaine agitation, pour la première fois depuis un mois, il s'était tourné et ses yeux avaient pris de la profondeur, son regard semblait dur, comme de l'acier, concentré. Il semblait qu'il prenait une décision. Il contempla le mur de glace, étonnamment haut, puis Châteaunoir et ses yeux oscillèrent et il regarda pour la première fois réellement les personnes qui l'entouraient. Il avait été seul une bonne partie du trajet mais il jeta un oeil à Shonaï et Lommy qui partageait depuis peu la grande cage d'acier. D'autres membres plus ou moins bruyants marchaient à pied. L'air était froid depuis plusieurs jours mais la vue du mur en donnait une autre tournure. Il renifla le vent en rejetant légèrement la tête en arrière, une odeur de conifères. Il tourna juste la tête vers les mouvements ambiants semblant revenu dans le monde réel après avoir été enfermé dans une rêverie ou plutôt un cauchemar en demi-teinte.
avatar
Myles
Patrouilleur
Patrouilleur


Feuille de personnage
Statut: Indemne
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Lommy le Lun 29 Aoû - 12:43

Semblant totalement absent, Lommy somnolait à longueur de journée dans la cage. Son visage marqué de coups indiquait un sèvère correction reçue avant que les hommes en noir ne l'aient pris en charge, et il ne semblait guère loquace. Au travers de ses haillons crasseux, on pouvait voir son corps plutôt mince et nerveux, marqué par une vie en extérieur et des travaux manuels. De temps en temps, son regard d'un gris-bleu rappelant l'acier se plantait sur une personne voisine, sans raison apparente, jusqu'à ce quel celle-ci, rendue mal à l'aise d'être ainsi fixée, ne proteste. Il retournait alors à son apathie.
Lorsque Myles régit à la vue du Mur, il se mit lui aussi à l'observer. D'une voix éraillée, il prononça :

- Ci qu'j'suis !

Avant de retourner à sa torpeur, le regard fixé sur le Mur.

avatar
Lommy
Patrouilleur
Patrouilleur


Feuille de personnage
Statut: Indemne
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Lothar Dumont le Lun 29 Aoû - 21:13

Alors c'est donc ça le fameux mur?

Lothar resta un instant à contempler sa nouvelle demeure. Après toutes ces semaines de marche, il n'était pas mécontent d'être arrivé. Il n'avait pas vraiment adressé la parole à grand monde, sans pour autant éviter de répondre aux questions que ses compagnons d'infortunes lui posèrent de temps en temps. Cependant, Lothar préféra rester vagues sur son passé, à part leur dire qu'il avait fait partie d'une petite bande de brigands sans grande notoriété, il resta plutôt évasif.

J'espère qu'ils savent manier l'épée, si ils m'envoient combattre des sauvageons avec ceux là, je donne pas cher de notre peau... il va falloir faire ses preuves rapidement

Lothar avait profité de ces deux derniers mois pour observer ses divers camarades, quelques uns paraissaient être des nobliaux déchus, d'autres de simple miséreux, quelques tarés aussi. Devrait il surveiller ses arrières? Lothar se mêla à la troupe et attendit les nouvelles instructions de Yoren.
avatar
Lothar Dumont
Patrouilleur
Patrouilleur


Feuille de personnage
Statut: Indemne
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Rast le Lun 29 Aoû - 22:57

Rast était un jeune homme assez petit et chétif. Il devait faire au plus 60 kilos pour une taille moyenne. Ses cheveux était chatain foncé et il marchait avec souplesse. Seul ses yeux était notable, un vert et un bleu, ils brillaient d'une lueur maligne. Il avait rejoint le convoi par hasard vers la fin de son parcours et semblait tendu et affamé. Il avait rapidement demandé de rejoindre la garde de nuit, même si les gardes ne semblait pas sur qu'il ait bien comprit ce que cela voulait dire. Durant le trajet du retour, il gardait toujours sa capuche sur sa tête, et scrutait avec insistance les sous-bois, comme si un fauve allait en surgir et le dévorer.

Il ressemblait à tous les paysans du coin en plus rabougri: des vêtements et des bottes usées ainsi qu'un sac de voyage complètement élimé. Il n'avait pas parlé avec le reste de la troupe, mais avait montré un intérêt presque maladif à toutes les conversations qui se déroulaient. Il mimait les mouvements de lèvres des interlocuteurs, ce qui lui donnait un aspect un peu simplet et rendait les gens mal à l'aise. La plupart des gens l'avait évité, peut être pour cette raison, mais certainement aussi parce qu'il puait la charogne.

Lorsque Chateaunoir fut en vue, Rast était toujours crispé, on avait l'impression qu'il était près à partir dans les bois en courant à tout moment. Il jetait des regard partout, à peine impressionné par la majestuosité du mur. Il sentait l'agitation de la troupe mais ne montrait pas plus d'excitation que d'habitude.
avatar
Rast
Patrouilleur
Patrouilleur


Feuille de personnage
Statut: Indemne
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Melnor le Mar 30 Aoû - 10:51

Une ambiance tendue planait dans le convoi. Melnor regardait de temps à autres ses compagnons de route de ses yeux noirs où se mêlait méfiance et curiosité. Il avait entendu parlé de la notoriété dont bénéficiait généralement les nouvelles recrues. Des gens miséreux, aux vertus oubliées dès leurs naissances. Il regardait plus régulièrement les hommes qui semblaient provenir de milieux un peu mieux favorisés, généralement reconnaissables par leur tenue ou leur maintien. Son épée rebondissait régulièrement sur sa jambe gauche, mais peu lui importait. Il suivait le convoi silencieusement.

-Ci qu'j'suis !

Melnor sursauta, et dévisagea un homme mince et très nerveux. Il remua de la tête et repris le chemin, tête haute. Lorsque Chateaunoir apparut, il serra du poing droit, sentant ses muscles du bras se contracter.
- Nous voici à notre nouvelle demeure.
Dit-il avec une voix assurée, dans un mélange de sentiments d'impatience, de défi et de soulagement.
avatar
Melnor
Patrouilleur
Patrouilleur


Feuille de personnage
Statut: Indemne
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Shonaï le Mar 30 Aoû - 15:54

Au moment où les gardes et mes compagnons de route commencent à s'agiter, je tourne la tête en direction des regards. Châteaunoir en vue, mais surtout le mur derrière, retiennent toute mon attention.
Je me lève autant que la cage me le permet, m'accrochant aux barreaux du haut.
Je jette un regard peu rassuré à mes compagnons de cage, et me remets à contempler le mur.

Difficile d'évaluer ma taille dans cette cage, mais je parais de taille plutôt grande, pour une corpulence assez fine et élancée. J'ai des cheveux noirs hirsutes, visiblement pas entretenus depuis de nombreuses semaines. Ma barbe n'est pas fournie mais on devine que je n'ai pas les gênes des rudes guerriers du nord car elle reste inégale. Ma peau est plutôt sombre, la teinte exacte ne pouvant être évaluée à cause de la saleté. Mes yeux marrons, plutôt sombres jusque là, se sont éveillés et l'on peut y lire le soulagement et la peur, l'excitation et la nostalgie.

Après avoir jeté un regard rapide aux soldats de l'escorte, je me rassieds et regarde les autres personnes, ne s'attardant pas sur celles semblant les moins stables psychologiquement.
Je lâche un quasi-inaudible :
- Mais qu'est-ce que j'fous là, moi...
en secouant la tête.

Je regarde Myles, m'arrêtant sur ses vêtements qui autrefois devaient lui donner fière allure, bien que cet aspect vieilli m'impressionne tout autant. J'inspire pour lui dire quelque chose lorsque Melnor parle. Je le regarde, étonné de voir qu'il est soulagé d'arriver.

Puis je me décide et, m'adressant à Myles :
- Hem... Monseigneur, Est-ce vrai qu'il fait toujours aussi froid par ici ? C'est que... Je viens de loin, du sud, et je me les ... Je veux dire, il ne fait pas chaud, n'est ce pas ?
J'ai visiblement l'air gêné d'entamer ainsi la conversation, mais le mur capte à nouveau mon attention, qui se partage entre celui-ci et Myles, s'il daigne me répondre. Mes yeux humides passent de l'un à l'autre et je déglutis bruyamment.
avatar
Shonaï
Patrouilleur
Patrouilleur


Feuille de personnage
Statut: Indemne
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Bran Mormont le Mar 30 Aoû - 21:31

Pendant l'ensemble du voyage, Bran montra le visage d'un homme décidé, marchant vers la mort tel un ange déchu affrontant fièrement ses choix. Mais avec amertume....

Ses yeux montraient la même détermination. Sa tenue, soignée mais frappée de l'ours montrait ses origines de noble peu fortuné, portait encore les marques de nombreux combats récents.

Bran portait souvent la main à l'endroit où se trouve habituellement son épée... Il aurait voulu qu'on lui laisse. Mais ça ne faisait pas partie de l'accord.... Pas grave il en aurait une autre.

Il regardait ses compagnons, éprouvant de la pitié pour ceux enfermés dans la cage. Mais après tout, ils n'avaient pas à marcher.

Il regarda avec étonnement celui qui posa la question stupide arrivé au mur. Il est vrai qu'il allait maintenant côtoyer un autre genre de population, il fallait s'y faire. Il lui fit cependant un petit sourire amical.

avatar
Bran Mormont
Intendant
Intendant


Feuille de personnage
Statut: Légèrement amoché
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Myles le Mar 30 Aoû - 21:39

Myles leva les sourcils à la petite interjection de Lommy mais celui-ci se rendormi comme si elle s'apparentait à un hoquet évanoui après le premier soubresaut. Il y avait du remue-ménage autour d'eux, tout le monde semblait s'observer en chien de faïence et le petit avec son arc s'agitait dans tous les sens. L'autre gars bronzé qui s'appelait Shonaï d'après ce qu'il avait entendu tenta d'engager la conversation. Après la disette de mots qu'il avait prononcé ses derniers mois, ses lèvres étaient sèches mais il répondit se disant que cela ne ferait pas de mal de rester poli. Sa voix était grave et ferme.

- Non, pas chaud. Mais c'est encore l'été ici comme ailleurs. Crois moi, il peut faire bien plus froid que cela dans le coin.

Myles se leva aussi pour se débrouiller les jambes. Il se sentait affaibli par ces semaines d'inaction bien qu'il ait toujours bougé lors de ses rares sorties. Ses yeux marrons clairs pailletés de vert, fixèrent Shonaï comme s'il l'évaluait. Il passa ensuite le regard sur les personnes autour, la plupart semblaient affaiblies, d'autres n'étaient que des enfants, mais quelques uns avaient une certaine allure qui pourrait en faire des soldats. Lorsqu'un cri se fit, il tourna la tête.


Dernière édition par Myles le Mar 30 Aoû - 22:52, édité 1 fois
avatar
Myles
Patrouilleur
Patrouilleur


Feuille de personnage
Statut: Indemne
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par MJ le Mar 30 Aoû - 21:53

Un des petits voleurs de pomme qui ne devait pas avoir plus de 10 ans cria de sa voix haut perché.

- Un géant ! Y a des géants dans le nord !

Les gamins piaillaient comme des fillettes tandis que les autres hommes regardaient dans la direction indiquée. Y avait il des géants, des fées et des petits hommes de la forêt comme les légendes aimaient à investir le nord pour faire peur aux enfants ? Un grand gaillard venait de sortir des sous-bois et regardait la porte. Il était en effet très grand vu de loin mais on disait les géants plus grands encore. Yoren leva la main, il avait l'air également étonné et parla pour rétablir le calme de sa voix bourru et postillonante.

- Fermez là ! Qui es tu ?


Dernière édition par MJ le Ven 2 Sep - 23:18, édité 1 fois

MJ
Maître de jeu
Maître de jeu


http://lagardedenuit.skyforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Lommy le Mar 30 Aoû - 23:00

Lommy constatait avec amertume qu'il était encore le gringalet de la bande. Et un gringalet, c'est en danger par définition...

Lorsque Myles répondit à Shonaï, il glissa :

- Sûr qu'ça caille grave ici. Rappelle-toi qu'quand y'a pas d'neige, c'est qu'c'est l'été. Ci qu'j'y suis ! Au Nord d'ici y'a p'us guère que d'la glace ! Et des monstres aussi.

Se redressant dans la cage (sans peine grâce à sa petite taille), il s'étira longuement.

Alors que les gamins commencaient à piailler, il glissa un regard à côté de la stature de Myles pour observer le géant.

- Ci qu'j'y suis ! Mais sont tous géants, ici ?

Il jetta un regard soupçonneux vers Maegor.


Dernière édition par Lommy le Mar 30 Aoû - 23:05, édité 1 fois
avatar
Lommy
Patrouilleur
Patrouilleur


Feuille de personnage
Statut: Indemne
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Maegor Waters le Mar 30 Aoû - 23:01

Maegor sentait la sueur glisser sur son corps tandis que chaque gouttelette commençaient à geler.

"Ces murs... sont ils le refuge que je recherche?" marmonnait il le regard fixé sur les lourdes chaines de la porte.

Le bruit provenant de la route le surpris un instant. Sa main se crispa sur son arme tandis qu'il se retourna d'un geste. La crainte d'un affrontement immédiat lui raidit l'échine.

Son regard s’arrêta sur la tenue des gardes du convoi, devant lui se dressaient les premiers hommes en noirs de sa nouvelle vie.

Maegor se détendit et fit un geste amical de la main, pour calmer toutes animosités à son encontre.

"Je suis Maegor!" lança t il avec sa voix rocailleuse.

Maegor était un homme impressionnant de part sa taille et sa carrure. Il semblait porter à sa ceinture une lourde épée, à peine voilée par une tunique simple en cuir légèrement élimée. Ses cheveux long ondulaient sur un visage marqué de cicatrices anciennes et rien ne laissait deviner d'où il venait si ce n'est un une petite médaille usée à son cou. Cette dernière n'était pas visible en détail à la distance où se trouvait le chariot.

"Laissez moi entrer ! Je viens vous offrir mes services!" cria t il quelque peu maladroit dans sa formulation.
avatar
Maegor Waters
Patrouilleur
Patrouilleur


Feuille de personnage
Statut: Gravement blessé
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Melnor le Mer 31 Aoû - 8:58

A l'exclamation de Maegor, Melnor sourit.

- Vu la renommée des gardes de la nuit, cela doit être rare d'entendre quelqu'un comme toi s'exclamer de la sorte! Tu me plais bien. Je suis Melnor

Dit il en tendant la main à ce grand colosse, avec un sourire franc.
avatar
Melnor
Patrouilleur
Patrouilleur


Feuille de personnage
Statut: Indemne
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Maegor Waters le Mer 31 Aoû - 12:04

Le colosse de 2m30 se dirigea vers Melnor et lui serra vigoureusement la main en souriant.

"Que ta noble épée me soit de bonne compagnie Melnor!"

Pendant cet échange Maegor regardait les personnes dans la cage un peu étonné. Et s'exclama :

"Est ce la place pour de futurs frères ?"

Ses mots étaient directement lancés vers la petite escorte de la garde de nuit.
avatar
Maegor Waters
Patrouilleur
Patrouilleur


Feuille de personnage
Statut: Gravement blessé
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Didi la Brioche le Mer 31 Aoû - 13:44

Didi suivait la troupe en retrait, il aimait trainer à regarder la faune et la flore tout en récupérant quelques rares herbes aromatique sur le chemin. Ses instincts d'ancien commerçant et ses qualités de fin gourmet pourraient surement plaire dans ce lieu lugubre...

S'étant engagé volontairement dans la garde de nuit, personne ne le surveillait vraiment et ne s'inquiétait de le voir disparaitre de temps à autre... surtout lorsque celui ci ramenait de quoi faire une collation... même s'il elles se faisaient de plus en plus rare en se rapprochant du mur.

Son physique de nounours amplifiait d'autant plus la sympathie et les moqueries bienveillantes étaient les bienvenues. Cela faisait rire ses camarades dans ces moments si difficile et rendait le sourire à Didi, chose qui se faisait elle aussi très rare... Malgré sa forte corpulence et sa taille de demi géant il ne semblait pas pour autant violent...  Tout le monde avait remarqué son agitation dans son sommeil et comprenait bien qu'il avait vécu des périodes difficiles sans pour autant savoir ce qu'il en était...


Lorsque la troupe s'arrêta pour contempler le mur il réussi enfin à rattraper le convoi. Lui aussi paru impressionné par son futur chez soi... le mur... il remarqua à peine l'autre géant qui discuté avec une partie du groupe...
avatar
Didi la Brioche
Intendant
Intendant


Feuille de personnage
Statut: Blessé
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par MJ le Mer 31 Aoû - 21:28

Yoren eut un regard amusé et ses dents gâtées esquissèrent un sourire.

- Mais d'où tu sors toi.

Il se tourna vers les frères recruteurs et fit un geste du bras vers le bas.

- Allez ouvrez la cage, de toutes façons on est arrivé.

Comme pour lui répondre, les portes de Châteaunoir s'ouvrirent sur la vaste cour. On était en fin d'après-midi, des nuages cotonneux couvraient le ciel laissant une lumière blafarde s’appesantire sur le chemin et les arbres enneigés. Yoren fit avancer l'attelage et ils pénétrèrent dans la cour. Les trois hommes enfermés dans la cage franchirent les murs à pied. Des hommes de la garde de nuit les contemplaient depuis les remparts. D'autres semblaient affairés et traversaient la grande cour. À gauche, on dirigeait les chevaux de l'attelage pour les mettre vers l'écurie tandis que des intendants déblayaient les chariots et certaines denrées que les recruteurs avaient ramenés en même temps que leurs nouvelles recrues. A droite, des hommes étaient occupés autour de deux forges massives. Le reste était fait de remparts et en face d'eux le Mur gigantesque avec un ascenseur à contrepoids. De part et d'autres, des escaliers pour rejoindre les remparts de l'immense Château. Bran le Bâtisseur avait fait du beau travail. Un peu plus loin, deux ingénieurs semblaient travailler à la réparation d'un mur.

Yoren tourna le regard vers son équipage et montra le doigt vers le sol sur un morceau du terrain rocailleux qui était déneigé.

- Posez votre cul là et bougez pas.

Les autres recruteurs semblaient détendus maintenant tandis que la porte se refermait derrière eux mais restèrent non loin. L'odeur de conifère était encore présente et l'humidité chatouillait le nez. Face au calme de la route, on entendait un bruit affaire comme des abeilles qui vaquaient à leurs occupations, bruits de fer, de pierre, de pas, de voix qui se renvoyaient en échos. On sentait même une odeur de viande portée un instant par le vent provenant de la gauche, de l'ouest. Les vêtements de la plupart des recrutés n'étaient pas très adaptés et la plupart avaient froids. Les membres de la garde autour leur jetait un coup d'oeil rapide, s'appesantissant sur Maegor et le grand et gros Didi. D'autres mataient les vêtements des nouveaux arrivants. D'autres encore semblaient se désintéresser du nouvel arrivage en provenance du sud du Mur.


Dernière édition par MJ le Ven 2 Sep - 23:17, édité 1 fois

MJ
Maître de jeu
Maître de jeu


http://lagardedenuit.skyforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Lommy le Mer 31 Aoû - 23:57

Lommy ne se le fait pas dire deux fois : il s'assied là où on le lui a montré, mais à une distance respectable de Maegor, et n'en bouge plus. Son regard passe sur les ouvrages défensifs de l'air blasé de celui qui ne découvre pas grand chose. Il montre plus d'intérêt à observer ses camarades d'infortune.

- 'rions point cru qu'on arriv'rait tous intacts. C'est-y qu'y aurait moins d'sauvageons qu'on l'dit ?
avatar
Lommy
Patrouilleur
Patrouilleur


Feuille de personnage
Statut: Indemne
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Melnor le Jeu 1 Sep - 11:18

Au grondement, puis aux fracas des portes lorsque celles-ci se sont refermés, Melnor regarda derrière lui, peut être une dernière fois le paysage dehors.

"-Les frères des gardes de la nuit" dit-il en regardant autour de lui. Lorsque Yoren aboya son ordre, Melnor s'assit instinctivement. Mieux vaut ne pas la ramener maintenant.

Il ne put réprimer un frisson. Le froid, mais également la réalité qui s'offrait à lui. Il devenait maintenant un autre homme, pour une nouvelle vie. Il regardait de nouveau Maegor, puis les autres hommes qui ont participé au convoi, puis enfin les frères autour de lui.
Aux dires de cet étrange homme nerveux qui venait une nouvelle fois de parler en étant difficilement compréhensible, il se demanda s'il n'avait pas raison.
"-Qu'en est-il des sauvageons? Sont ils loin d'ici"? Demanda t-il, voulant connaître la situation rapidement.
avatar
Melnor
Patrouilleur
Patrouilleur


Feuille de personnage
Statut: Indemne
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Lommy le Jeu 1 Sep - 12:18

Lommy regarda Melnor de son étrange regard gris acier, comme s'il le découvrait pour la première fois.

- J'viens pas d'si loin qu'ça, et les sauvageons, y vivent aud'là du Mur, c'Mur là-même, Ci qu'j'y suis ! Mais y cherchent toujours à passer au Sud, pour piller et tuer. On dit qu'y z'ont passé alliance avec des monstres, comme les géants et les garous pour tuer tous les humains au sud du Mur. C'est pour ça qu'y a la Garde Noire.
avatar
Lommy
Patrouilleur
Patrouilleur


Feuille de personnage
Statut: Indemne
Équipement visible:

Revenir en haut Aller en bas

Re: An 297 - Mois 1 - L'hiver vient

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum